• Duplicité mécanique

    Maintenant.

    Oui, là, ce lieu, cette personne, cet instant.

    C'est enfin l'idoine situation pour voir naître l'action.

    Rien n'est alors plus confortable que de sortir de l'ombre, d’interrompre la scène d'une voix affirmée avant de tendre le don salvateur.

    Cependant, la main reste cachée derrière les jambes figées.

    Un problème de transmission a dû survenir compromettant la compréhension des signaux sensoriels par le cerveau. Ou peut-être qu'il ne restait plus assez d'audace pour le faire se mouvoir le corps? Non, cela doit être lié à une fuite de compassion.

    Catastrophe ! Il est trop tard... La mission a échouée : l'être blessé s'en est allé.

    L'instant est critique! Qu'adviendra t'il du corps si le plein d'estime de soi ne peut être effectué ? Il n'en reste plus qu'une infime quantité, un viatique à peine suffisante pour réacquérir un être meurtri. Il est primordial que le don lui parvienne à temps, ou il en sera fini du corps.

    Plus que jamais, il doit être altruiste et courageux:

    Le don salvateur doit être transmit.


  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :